• STATISTIQUES
  • Il y a eu un total de 4 membres et 219 visiteurs sur le site dans les dernières 24h pour un total de 223 personnes!


    Membres: 1 819
    Discussions: 3 545
    Messages: 32 706
    Tutoriels: 78
    Téléchargements: 38
    Sites dans l'annuaire: 58



  • DONATION
  • Si vous avez trouvé ce site internet utile, nous vous invitons à nous faire un don du montant de votre choix via Paypal. Ce don servira à financer notre hébergement.

    MERCI!




L'idéologie d'un hacker

Voila je l'ai déjà poster dans ma candidature mais pour ceux qui ne sont pas sur le HFF ou autre je poste ici aussi, je le considère comme un tutoriel car il ne semble pas avoir sa place ailleurs: enjoy Wink

Bien évidement je me nome Flirt ailleurs! donc c'est normal si vous voyé flirt en signature Wink

Dans ce post, je vais essayer de vous définir l'idéologie, la culture du hacker, de la définir de manière plus abordable même si vous devez savoir que l'on ne deviens pas hacker du jour au lendemain, ce n'est pas si simple. Dans ce document je vais rester centré sur l'informatique, mais il faut savoir que l'idéologie du hacker peut se pratiquer dans de nombreux domaines. Par la lecture de ce post, certains seront poussés dans leur envie d'atteindre cet état d'esprit , d'autres se rendrons compte qu'ils ne veulent pas devenir un hacker, mais plutôt un pirate, un lamerz... si tel est le cas, passer votre chemin. Le nom du forum est assez explicite. Mais commençons par le commencement.

Qu'est ce qu'un hacker ?

Il existe de nombreuses définitions, à mon gout la plus simple, c'est celle qu'un hacker est quelqu'un de débrouillard , qui aime bidouiller, tester, innover, créer. Ce n'est pas du tout l'image que l'on as du hacker si on écoute les médias qui ne font que des abus de langage, les médias font le mélange entre hacker, pirates, lamerz, crackers ( passons ceci, c'est un autre sujet). Cette définition est assez simplifiée.

Voici la définition de Eric Steven Raymond (Je m'en suis effectivement inspiré pour la simplifier . Car certaines parties dans cette définition notamment sur les crackers sont ambigüe, plusieurs définitions existent, les avis divergent, même si selon moi cette définition est la plus près de la réalité, seul les pirates sont omis) :

Citation :Il y a une communauté, une culture commune, d'experts programmeurs et d'érudits des réseaux dont l'histoire remonte plusieurs décennies jusqu'aux premiers mini-ordinateurs à temps partagé et aux premières expériences d'ARPAnet. Les membres de cette culture sont à l'origine du terme "hacker". Des hackers ont construit l'Internet. Des hackers ont fait du système d'exploitation Unix ce qu'il est aujourd'hui. Des hackers alimentent Usenet. Des hackers font fonctionner le World Wide Web. Si vous faites partie de cette culture, si vous y avez contribué, et si d'autres personnes en son sein savent qui vous êtes et vous disent hacker, vous êtes un hacker.

La mentalité d'un hacker n'est pas confinée à cette culture des hackers-programmeurs. Il y a des gens qui appliquent l'attitude du hacker à d'autres domaines, tels que l'électronique ou la musique — en fait, on en trouve aux plus hauts niveaux de toute science ou art. Les hackers de logiciels reconnaissent ces esprits ailleurs et peuvent les appeler "hackers" aussi — et certains affirment que la nature du hacker est en fait indépendante du médium particulier sur lequel il travaille. Mais dans le reste de ce document, nous porterons notre attention sur les compétences et attitudes des hackers de logiciels, et sur les traditions de la culture d'où a émergé le terme "hacker".

Il y a un autre groupe de gens qui prétendent être hackers, mais n'en sont pas. Ce sont ces gens (principalement des adolescents mâles) qui s'amusent à infiltrer des ordinateurs ou abuser du système téléphonique. Les vrais hackers appellent ces gens des "crackers" et ne veulent rien avoir à faire avec eux. Les vrais hackers pensent pour la plupart que les crackers sont paresseux, irresponsables, et pas vraiment brillants, et objectent que savoir briser une sécurité ne fait pas plus de vous un hacker que savoir démarrer aux fils une voiture ne fait de vous un ingénieur en automobile. Malheureusement, beaucoup de journalistes et d'écrivains ont commis l'erreur d'utiliser le mot "hacker" pour décrire des crackers ; ceci irrite au plus haut point les vrais hackers.

La différence de base est celle-ci : les hackers construisent des choses, les crackers les cassent.

Je vous met également la définition (en version très simplifier, la vrai définition est dans son livre: Techniques de hacking que je vous le conseille vivement même si il est de 2008) de Jon erickson car je la trouve tout aussi bien (vous me direz celle qui vous botte le plus Wink ) :

Citation :Les hackers n'ont de cesse de repousser les limites, d'explorer l'inconnu et de faire évoluer leur science. Connaître leurs techniques permet non seulement de prendre conscience des conséquences insoupçonnées des erreurs de codage mais aussi des résoudres des problèmes de programmation complexes



Conseil :

Je vous conseil vivement de lire le Veuillez vous enregistrer pour visualiser l'ensemble du forum en cliquant ici. qui est une sorte de dictionnaire, un glossaire de langage du hacker( Attention ce dernier est dans la langue de shakespear, je sais que sa peut faire peur mais c'est la langue reine dans le langage des hackers, si vous voulez faire partie de cette communauté il faudra bien vous y mettre tôt ou tard) .
Cela vous permettra de vous renseigner sur cette idéologie qui est la mienne.
Le passage sur la "hacker's attitude" est très bien, enfin vous pouvez tout lire, ce texte est très intéressant.
Veuillez vous enregistrer pour visualiser l'ensemble du forum en cliquant ici. version anglaise (pour les puristes Wink)
Veuillez vous enregistrer pour visualiser l'ensemble du forum en cliquant ici. version française (pour ceux qui ne sont pas tout à fait familiariser avec l'anglais, ou fainéant Big Grin)

Je vous conseil de lire ceci, pour éviter de poser des questions alors que les réponses sont surement dedans (dans le Jargon File), cela vous évitera de faire perdre du temps à un confrère, de passer pour un idiot et de faire perdre du temps aux administrateurs.


Conclusion :

Finalement, que pouvons nous en conclure ?

Et bien que les hackers sont des gens qui souhaite apprendre, faire évoluer le monde(de l'informatique), ils discutent et échange entre eux, ils prônent l'open source (ou free software mais je préfère la première définition, à vous de choisir). En effet il se partage les informations pour éviter de perdre du temps sur des problèmes résolus alors que tant d'autres défis ne demande qu'à être relevés.

En ayant finis de lire ces lignes j’espère vous avoir fait comprendre ce qu'est un hacker et pourquoi est il ainsi. Et que si vous voulez en devenir un, la tache n'est pas aisée mais pas impossible non plus. Smile



Sources :

-Eric Steven Raymond, un des fondateurs de la notion d'open source, éditeur du jargon files ... Il a beaucoup contribué à la communauté (sa biographie pour les gens intéressé par son œuvre: Veuillez vous enregistrer pour visualiser l'ensemble du forum en cliquant ici. , ainsi que son site : Veuillez vous enregistrer pour visualiser l'ensemble du forum en cliquant ici. )

-Jon Erickson, spécialiste en sécurité informatique, il participe à de nombreuses conférences sur la sécurité.


Écrit par Flirt.
Autorisation de le copier à condition que toutes les sources soit cités.
Merci à OriginalsgGeeks pour sa collaboration dans ce projet.
25-04-2012, 22h39
Message : #1
Di0Sasm Hors ligne
Chimiste
*******



Messages : 901
Points: 91
Inscription : Aug 2011
RE: L'idéologie d'un hacker
@Sujet déplacé.

Merci pour t'as contribution.
26-04-2012, 16h34
Message : #2
Bishu Hors ligne
Newbie
*



Messages : 5
Points: 1
Inscription : Apr 2012
RE: L'idéologie d'un hacker
OK Dl0sasm Wink De rien !

New Project News White Hat Hacker V2.3
Accueil | Challenges | Tutoriels | Téléchargements | Forum